dimanche 29 septembre 2019

UPDATE SUR LE PÉRIPLE DE #GÉNÉRATION_FOOT AU #CAIRE: ÇA SEMBLE TRÈS TENDU



 Le Club de Dény Birame Ndaw a refusé toutes les injonctions de Zamalek, de la Fédé Egyptienne et de la CAF pour se rendre à Alexandrie. Mady Touré est resté de marbre et a campé sur sa position en rejetant tous les appels à se rendre à Alexandrie ce samedi.

Aussi, la fédération sénégalaise est restée avec l'équipe et a soutenu Génération Foot dans la démarche. Et pour conformer qu'ils tiennent à la programmation initiale de ce samedi, GF s’est rendue au stade pour prouver qu'ils sont venus jouer comme prévu.

GF EST RÉSTÉE DE MARBRE:

Dans une situation très tendue où Mady Touré, Talla Fall et le staff ont fait savoir leur intension d'aller jusqu'au Tribunal Arbitral du Sport s'il le faut. Une fois au stade un délégué du club de Zamalek ainsi que des membres de la Fédération égyptienne de football sont venus négocier. Mais c'était peine perdue.

 Génération Foot a pris la peine de filmer toutes les scènes qui se sont produites, dans le but de constituer un dossier béton au TAS, en cas de besoin. Par la suite le staff et les joueurs sont rentrés à leur hôtel. D'après mes sources, staff et joueurs de GF rentrent sur Dakar ce Dimanche en début de journée, ou dans l'après-midi tout au plus.

 QUELQUES PRÉCISIONS:

 Il faut comprendre que le règlement pour changer la propgrammation d'un match c'est dix jours avant le match. Donc la violation aux règlements est manifeste ici, pour dire que Génération Foot est dans son droit le plus absolu.

 On se le rappelle, le contentieux de la finale de la dernière ligue des champions de la CAF entre l'Espérance de Tunis et le Wydad de Casablanca a commencé avec des agissements totalement contraires aux réglements en vigueur au sein de la CAF. Eet cette saga malheureuse continue avec une CAF à la solde de certaind pays qui agissent en dehors de tout encadrement légal.

 S'agissant des supposées manifestations en Egypte comme motif du report avec la CAF qui a envoyé ce honteux communiqué à GF, même au Caire il y a des stades dont la gestion est confiée à l'armée, et ce sont de véritables forteresses.

 Avec ces enjeux sécuritaires avancés comme argument, pourquoi ils n'a pas été décidé d'un huis-clos comme en 2012 et 2013 pendant les couvre-feux après le départ de Morsi? Car dans ce contexte d'attentats à répétition au Caire, des matchs y ont été joués sans public et sans incident. Génération a décidé d'aller jusqu'au bout de la légalité. Et personnellement j'applaudis des deux mains.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire